Guide Michelin 
Gault & Millau 17/20

Cinq restaurants gastronomiques pour se faire plaisir sans se ruiner

Il est plutôt rare de manger étoilé sans devoir ouvrir grand le portefeuille. Espérons que cela dure, d’autant que le chef Karen Torosyan semble y tenir. La Bozar Brasserie vient donc de décrocher sa première étoile au Michelin. Un beau parcours récompensé pour ce champion de monde de « pâté-croûte » (2015) et meilleur “artisan-cuisinier de l’année » (2017). Ici, le cadre est celui d’une brasserie art-nouveau, un atout qui rend le lieu plus accessible à monsieur et madame tout le monde, car il est vrai, lorsqu’on ne fréquente pas souvent les grands restaurants, on se sent généralement mieux dans un endroit tel que celui-ci.

Passionné de gastronomie française, Karen Torosyan est un bosseur, cela se ressent dans ses plats à contre-courant basés sur l’artisanat qu’il travaille parfois pendant plusieurs heures. Il se concentre donc sur le savoir-faire et ne cherche pas à innover pour innover. Dans son restaurant, on dégustera donc des mets plutôt rares à la carte des autres gastronomiques comme son fameux pâté en croûte canard au sang de Challans et foie gras d’oie (il vaut mieux le commander plusieurs jours à l’avance)

–> Bozar Brasserie, rue Baron Horta 3, 1000 Bruxelles. Tel: 02 / 503.00.00. Du mardi au vendredi 12h – 14h et 18h – 21h45 . Samedi 18h – 21h45. Fermé les samedi midi, dimanche et lundi. Menu 3 services à 44 euros, menu 5 services à 79 euros. Le lunch à 34 euros. Infos: www.bozarrestaurant.be

…Lire la suite…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.